Monolithes zéolithiques macroporeux pour le traitement des eaux radioactives

Lors de la catastrophe de Fukushima en Mars 2011, plus de 600 000 tonnes d’eaux salines contaminées par des ions radioactifs (Sr2+, Cs+) ont été traitées par des adsorbants zéolithiques et les adsorbants contaminés ont été stockés dans des containers en béton sur le site de Fukushima qui est pratiquement saturé. Il y a un besoin urgent d’optimiser les adsorbants pour réduire les volumes d’adsorbants contaminés à stocker.
Le projet vise à synthétiser des monolithes zéolithiques à porosité hiérarchique interconnectée (macro, méso, microporeuse) destinés au piégeage d’ions des effluents nucléaires. Ces monolithes seront obtenus par impression 3D d’un support de structure macroporeuse tridimentionnelle dans lesquelles des solutions sol-gel PEG/silice seront coulées puis cristallisées en nanozéolithes par transformation pseudomorphique.
Partenaires :  Institut Charles Gerhardt Montpellier (équipes MACS/CMOS/IAM) 
Mon panier
Votre panier est vide